Dimanche 24 janvier 2021

Psaume 4


Lire le texte

Dieu qui libères, dans ton amour, réponds à mon cri! Athlètes du vide et friands de mensonges, jusqu’à quand me salirez-vous? Sachez-le: le Seigneur a pris parti pour son fidèle! Un psaume qui incite à la confiance en Dieu dans des situations de conflit… et à la sagesse pour les vivre à sa lumière en cherchant d’abord son aide et sa volonté. On décèle pourtant entre les lignes les vestiges d’un procès (vv. 4-9). Appel à l’aide, protestations de la défense, présentation de l’Avocat, appel au public, au peuple: «ne vous comportez pas comme eux»; gratitude envers le Défenseur et considérations apaisées en fin de séance, assaisonnées toutefois d’une discrète ironie: le psalmiste, dont Dieu a entendu la prière, se dit plus heureux que ses persécuteurs; par des formules convenues qui ne les engagent pas (7), ceux-ci pleurnichent et sollicitent, alors qu’ils ont tout… Ce témoignage du bénédictin Anselm Grün nous ramène à la sérénité: «Le soir, dire ma reconnaissance à Dieu et reposer en lui me remplit de joie et me permet de trouver le sommeil. Achever une journée, se coucher et dormir ne sont pas des actions anodines: nous devons nous entraîner à entrer dans une confiance profonde.»


Prière: Echo dans les textes de ce dimanche «Maintenez l’unité que donne l’Esprit saint par la paix qui vous lie les uns aux autres.» (Ep 4,3-7) «Car là où sont tes richesses, là aussi est ton cœur.» (Mt 6,19-21) Cantique «PsC» n° 274; «Alléluia» n° 36-33  

Référence biblique : Psaumes 4

Commentaire du 25.01.2021
Commentaire du 23.01.2021