Vendredi 22 janvier 2021

S’agenouiller pour prendre de la hauteur (Luc 6,17-26)


Lire le texte

L’image qui ouvre ce passage est belle: Jésus, Fils de Dieu, descend jusqu’à une grande foule. Et plus loin, il semble même être sous-entendu qu’il doit s’être agenouillé, car il doit lever les yeux sur ses disciples. Malgré toute la puissance qu’on lui prête, Jésus reste humble. Il répond aux sollicitations d’une foule d’inconnus et laisse sa puissance les toucher et les guérir sans contrepartie. S’il n’y a rien à rendre à Jésus en retour, il a toutefois plus à offrir qu’une guérison du corps. Dans les béatitudes qui suivent, il annonce un changement profond, un bouleversement. Il n’est pas juste en train de consoler les personnes défavorisées, il croit sincèrement en leur valeur et à leur place favorable à venir. Et très logiquement, les personnes qui ont des faveurs aujourd’hui se voient prédire leur malheur. Avec cette première partie de discours, Jésus questionne notre rapport à la richesse. Ce que nous avons de bon aujourd’hui suffit-il à nous assurer le vrai bonheur? A l’heure où la fortune des plus riches patrons dépasse les 100 milliards de dollars par personne, ce texte dit avec force que tout cet argent ne suffira pas, qu’il ne peut pas acheter l’amour de Dieu, qui toujours se donne.

David Kneubühler

Prière: Seigneur, qu’avec ton amour qui surpasse notre compréhension, nous arrivions à renoncer à nos soifs de vanité pour trouver, aux côtés des humbles, ta source de vie.  

Référence biblique : Luc 6, 17 - 26

Commentaire du 23.01.2021
Commentaire du 21.01.2021