Mardi 22 juin 2021

Un tournant: le temps de l’Eglise est arrivé (Actes 11,19-30)


Lire le texte

Sous le calame de Luc, cette fin du chapitre 11 constitue un tournant symbolique fort: pour la première fois, le terme ekklesia est utilisé par Luc dans un lieu autre que Jérusalem. Et pour la première fois également, ceux qui affirmaient leur foi en Jésus se voient affubler de l’étiquette de christianos, c’est-à-dire de partisans du Christ. Outre le nom, qui semble avoir été attribué de l’extérieur, probablement parce que les premiers chrétiens avaient dû devenir suffisamment nombreux pour être identifiables comme tels, voici que des mécanismes institutionnels se mettent en place: nous avons un inspecteur, Barnabas, qui vient examiner les fruits que porte cette nouvelle Eglise. Le fait que la première Eglise soit implantée à Antioche (sur l’Oronte), entre la Turquie et la Syrie, n’est pas non plus un hasard: c’était alors la troisième métropole en importance dans tout l’Empire après Rome et Alexandrie. La communauté juive y était nombreuse, et il était cohérent que les premiers disciples, qui s’étaient éloignés de Jérusalem à cause du martyre d’Etienne aient, par réflexe, convergé vers cette ville d’importance. Remarquons que Luc est attentif à préciser que la bonne nouvelle est annoncée d’abord aux Juifs et ensuite aux Grecs et se conforme ainsi au programme que Paul s’était lui-même fixé (voir Rm 1,8). Proclamation de la Parole, conversion des foules, organisation interne de l’Eglise, édification continuelle des croyants: malgré les deux mille ans qui nous séparent de ces événements, nous sommes toujours dans la même situation que ces premiers chrétiens!

Robin Masur

Prière: Seigneur, que ton Esprit souffle sur nos Eglises encore et toujours pour nous mettre en mouvement et afin que nous n’oubliions pas que nous travaillons pour toi et non pour nous.  

Référence biblique : Actes des Apôtres 11, 19 - 30

Commentaire du 23.06.2021
Commentaire du 21.06.2021