Les moines et moniales la pratiquent. Jésus peut-être ?

          Depuis le 20ème siècle et le rayonnement du monastère de Bose (Italie), beaucoup de laïcs et de ministres sont allés se former à cette manière d’écouter un texte biblique en pleine ouverture. La lectio divina est entrée peu à peu dans les mœurs.

          Pas besoin de formation pour venir participer à votre première lectio.

          Pas besoin de vous inscrire.

          Vous pouvez venir à la date qui vous convient ou y participer régulièrement.

          Venez tout simplement avec votre Bible.

          Elle dure moins d’une heure.

          Nous espérons que vous y prendrez goût.

Reprise cet automne

Lieu : petite chapelle Bourgeois au fonds de l’église de Grandson. 

Pour en savoir plus, l’article wiki lectio divina est très bien documenté, mais l’essentiel est de vivre ensemble la lectio et son écoute.  

Si vous avez des questions, nous sommes à votre disposition :

Suzanne Jaccaud Blanc, diacre, 021 331 56 58, François Lemrich, pasteur, 021 331 56 68

« Cette méthode juive d’assimilation de la Parole fait partie de l’héritage du christianisme ; elle est commune à tous les Pères de l’Eglise d’Orient et d’Occident. »* 

Prier la Parole, Enzo Bianchi, fondateur et ancien prieur de communauté de Bose,

vie monastique no 15, 1996,  Abbaye de Bellefontaine